L'Académie Francaise AMSEA, fondée et présidée par Christophe SOULIE, à pour but le développement des Arts Martiaux du Sud Est Asiatique; Kali. Silat. Panantukan. Majapahit Martials Arts, à travers l'enseignement, la formation et toutes autres diffusions.

03 Oct

HILOT

Publié par afamsea

HILOT

Je reviens tardivement sur un évènement des plus intéressant qui s'est tenu en juillet 2016. En effet, à l'occasion du camp international XTMA organisé par son fondateur Daniel LONERO à Barcelone, nous avons eu l'honneur de rencontrer Virgil MAYOR APOSTOL, personnage tout aussi passionnant que passionné, invité pour l'occasion à l'initiative de Daniel LONERO.

Praticien de Hilot, Virgil Mayor à reçu au sein de sa famille, notamment de sa grand mère, un enseignement traditionnel de cet Art ancestral. Il pratique aux Etats Unis ou il a d'ailleurs, à plusieurs reprises, traiter Dan INOSANTO lui même. Il est également l'auteur du livre " Way of the ancient healer" Sacred teachings of the Philippines ancestral tradition.

Durant ce camp, Daniel LONERO a donc demandé à Virgil Mayor de nous présenter son art et de diriger deux séances d'initiation au Hilot tel qu'il l'enseigne et le pratique lui même. Je ne vous ferais pas ici le compte rendu exact de ses séances, mais je puis vous dire que ce travail va bien au delà de ce qui nous est présenté en Europe comme des "massages" plus ou moins énergétiques... Je vous recommande plutôt son ouvrage et vous renvoie à un petit article que j'avais ici publié sur le sujet.

HILOT (hee-lot) est l'un des plus secret et ancien art de guérison des philippines. La pratique de hilot a longtemps fait partie intégrante du mode de vie philippin. Traditionnellement, avant l'arrivée de docteurs médicaux modernes, le manghihilot était le donnateur de soins de santé de la communauté.

Comme tous ces "guérisseurs traditionnels", il a vu sa popularité décroître avec l'avènement de nouvelles méthodes, nouvelles médecines et technologie. On notera toutefois que ces derniers temps, dans l'étude mondiale de forme alternatives de médecines et de recherches, d'anciennes façons de guérir suscitent à nouveau l'intérêt général dans de nombreux pays. Hilot est ainsi rétabli comme un art curatif philippin basé sur des lois naturelles et universelles. L'apprentissage des praticiens Hilot ou manghihilot implique d'apprendre les concepts et la philosophie de guérison traditionnelle. L'éducation du manghihilot est holistique.

En raison du secret de ces arts, les maîtres manghihilot enseignaient peu. La plupart des maîtres hilot ont hérités leurs connaissances de leurs ancêtres de génération en génération. Les maîtres Hilot ou manghihilot pourraient identifier des maladies ou des régions de déséquilibre d'énergie dans le corps, par des méthodes peu conventionnelles comme la lecture de poul, l'analyse thermique, la phrénologie, l'analyse de l'urine, la transpiration. Le hilot est notamment utilisé aujourd'hui pour une profonde détente musculaire. Les manghihilot, aussi bien que les Albularyos proposent ainsi une alternatives au soins administrés par les médecins aux philippines, surtout dans les régions rurales très profondes. Hilot emploie la chiropractie et le massage pour le diagnostic et le traîtement musculo- ligamentaire ainsi que les pathologies musculo- squelettique.

Les praticiens de hilot sont notamment assimilés a des chiropracticiens tandis que que ceux du albularyo, davantage à des herboristes. On qualifie également les sages femmes de hilots.

Initialement, on pourrait qualifier hilot de "simple massage", mais hilot est bien plus que ça. C'est une manipulation d'énergie. Hilot manipule les charges électriques du corps qui crée une réaction biochimique. Les déséquilibres constatés d'éléments du corps pourraient êtres ainsi corrigés par l'introduction de changements, par des techniques et des moyens mécaniques, biochimique, neuro- électrique et éléctromagnétique.

ALBULARYOS

Pendant les périodes pré- hispanique, les fonctions d'un albularyo étaient semblables à celles d'un Babaylan, chef spirituel chamanique de la comunauté. Au début de l'ère coloniale, la disparition du babaylan et de la religion païenne philippine natale a fait place à l'albularyo. En échangeant les prières païennes natales et les charmes avec les oracionnes catholique et les prières chrétiennes, l'albularyo était capable de "synthétiser" les modes anciens de guérison avec la nouvelle religion.

Au fil du temps, l'albularyo est devenu une figure importante dans la plupart des régions rurales des philippines. L'accès aux pratiques médicales moderne y était difficile pour beaucoups de philippins. Ainsi, ils se fiaient à l'albularyo pour traîter les maladies, y compris l'aspect parfois "surnaturel" de certaines.

Cependant, le rôle de l'albularyo fût lentement éclipsé avec l'apparition d'équipements médicaux modernes et la présence de docteurs. L'urbanisation à donné un accès de masse à plus de traîtements scientifique moderne oubliant les chant et les herbes de l'albularyo au bénéfice des nouvelles technologies et médecines offertes par le champ médical. Toutefois, l'albularyo prospère encore dans de nombreuses régions rurales aux philippines, ou l'équipement médical est toujours très cher et souvent inaccessible.

HILOT aujourd'hui

L'Association of Traditionnal Health Aids Givers Inc (ATHAG), a dernièrement lançé un programme systématique de promotion de ces arts. Mené par son Président " Bibiano Farjado", un groupe de guérisseurs philippins, herboristes et praticiens Hilot se sont réunis pour toucher un plus large public et informer sur ces médecines anciennes. L'ingénieur chimiste Fajardo raconte notamment qu'une dystrophie musculaire progressive qui le frappa il y a trente quatre ans l'a mené au manghihilot. Immobile durant huit mois, il essaya tous les traîtements possibles offerts par la médecine moderne. Sans succès, il fît appel à uin maître Hilot, et pu reprendre une vie normale après trois mois de séances. Par la suite, il devînt lui même un praticien.

ATHAG a fait le tour du pays pour enseigner aux guérisseurs potentiels, mais aussi aux personnels de santé locaux, les particularités et avantages du Hilot. Ils forme de plus en plus de guérisseurs à travers le monde, aujourd'hui sollicités par de nombreus centres de soins qui incorporent le Hilot dans leurs programmes de traîtement et de remise en forme.

En France, cet art reste méconnu, mais à l'image du Nuad Thaï et d'autres massothérapies traditionnelles qui jouissent aujourd'hui d'un intérêt grandissant, gageons qu'il sera prochainement possible de proposer une introduction voire une initiation au Hilot. Des projets sont dans ce sens à l'étude auprès de praticiens hilot, qui en font la promotion aux Etats Unis et en Europe.

HILOT
HILOT

À propos

L'Académie Francaise AMSEA, fondée et présidée par Christophe SOULIE, à pour but le développement des Arts Martiaux du Sud Est Asiatique; Kali. Silat. Panantukan. Majapahit Martials Arts, à travers l'enseignement, la formation et toutes autres diffusions.